Au sujet de Louis Pasteur


Beaux livres, illustrés, documentaires, publications scientifiques ou de vulgarisation, sites web,... on ne compte plus les biographies
consacrées, depuis des décennies, au célèbre savant. Superficielles ou très fouillées, rigoureuses ou romancées, élogieuses ou polémiques
[ D'aucuns considèrent que la gloire de Pasteur est usurpée. ], il y en a pour tous les publics, des enfants aux adultes, qu'ils soient simplement
passionnés ou historiens, biologistes, spécialistes de tous genres. Le récent ouvrage d'Erik Orsenna La vie, la mort, la vie
Louis Pasteur *
a les mérites de la brièveté et d'une bien belle écriture. On y suit les étapes d'une existence impressionnante
quoi qu'on en pense
comme dans un roman d'aventures...


Louis Pasteur ( 1822~1895 ) est réputé pour avoir découvert le monde microbien.
  Voilà qu'en Arbois, le vin s'était mis à devenir aigre. Drame pour les vignerons. Pasteur comprit la cause et trouva une solution.
    En découlera la pasteurisation du lait qui nous est familière.
      La pébrine et la flacherie, ruinant les sériciculteurs du Midi,
décimèrent les magnaneries. Pasteur est intervenu magistralement.
        Concurrence et rivalité, sur fond de guerre, entre Louis Pasteur et Robert Koch seront un moteur de progrès.
          Le savant français arrive au fête de sa renommée en mettant au point un vaccin contre la rage.
            L'Institut Pasteur créé en 1887 à Paris et ses héritiers aux quatre coins du monde font référence...

Ces facettes du personnage sont bien connues. Mais quel fut le début de l'épopée ?


Une histoire de diamants

« Seuls les produits nés sous l’influence de la vie sont dissymétriques,
cela parce qu’à leur élaboration président des forces cosmiques qui sont elles-mêmes dissymétriques. » [ L. Pasteur ]

Le 11/10/2013, l'American Chemical Society décerne à Louis Pasteur le prix de la division Histoire de la Chimie
au titre de la publication de 1848 relative à la dissymétrie moléculaire.

Chimiste de formation, le jeune Pasteur est intrigué par une note du cristallographe allemand Eilhard Mitscherlich publiée en 1844. Celui-ci ne s'explique pas que de deux solutions aux propriétés chimiques semblables – l'une de tartrate, l'autre du paratartrate correspondant – la première seulement a un effet sur la lumière polarisée. L'acide tartrique en question est bien connu des vignerons et œnophiles, qui évoquent les « diamants du vin »... Pasteur remarque que dans le tartrate, les cristaux présentent une dissymétrie toujours la même, alors que dans le paratartrate se trouvent deux formes cristallines symétriques l'une de l'autre, dont l'une est celle du tartrate. Ayant séparé manuellement les cristaux des deux sortes pour en faire deux solutions, il observe que celles-ci dévient la lumière polarisée selon un même angle mais dans des sens opposés. L'absence d'effet sur la lumière de la solution originale de paratartrate tient à la coexistence en parts égales des deux formes moléculaires. Pasteur a découvert la chiralité des composés organiques. Bientôt, il constate qu'une solution d’acide paratartrique ayant fermenté, on n'y trouve plus que de l’acide tartrique "gauche". Une telle sélection ne peut être le fruit du hasard. Le savant comprend qu'il touche là à une clé de l'organisation du vivant.
S'ensuit la carrière que l'on sait.

En mémoire de ces débuts, est exposé un microscope équipé pour l'observation en lumière polarisée.
Il s'agit d'un modèle "Biolam" de Lomo / URSS, transformé par Swift / Angleterre [ Vitrine 2.5. ]
de longtemps postérieur à Pasteur... mais plutôt original.

Références :
www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/notre-histoire
Parmi beaucoup d'autres, dont des ouvrages de fond, ces quelques livres "accessibles", de styles différents, en français :
- Pierre Chanlaine; Pasteur et ses découvertes; Nathan; Histoire et documents; 1966
- Jacques Nicolle; Pasteur, sa vie, ses méthodes, ses découvertes; Marabout université n°178; 1969
- Daniel Raichvarg; Louis Pasteur - l'empire des microbes; Gallimard; Découvertes - Sciences; 1995
- Jean-Baptiste de Panafieu; La vie c'est le germe et le germe c'est la vie; La Martinière ~ Xavier Barral; Voix n°11; 2003
- Divers articles [ dont Louis Pasteur et l'hygiène ] dans la Lettre de l'institut Pasteur [ n°72; 02/2011 ]
- * Erik Orsenna, La vie, la mort, la vie - Louis Pasteur; Fayard; 2015
Également,
- Paul De Kruif; Chasseurs de microbes; Gérard; Marabout junior n°33; 1954
- Albert Delaunay; L'institut Pasteur des origines à aujourd'hui; France-Empire; 1962