Rêve
ou cauchemar ?




Les îles Marshall font partie de la MICROnésie ;o)  en Océanie donc, dans le Pacifique Nord.
Depuis 1820 environ, cet archipel formé d'îles volcaniques et d’atolls coralliens porte le nom de John Marshall qui le redécouvrit en 1788.
Lors de la Seconde Guerre mondiale, cette région du monde fut l'enjeu de violents combats. Placées sous tutelle des USA en 1947,
les Îles Marshall iront par étapes vers leur indépendance formelle à la fin de 1990. Le régime politique est de type constitutionnel :
une république parlementaire à la tête de laquelle se trouve actuellement une présidente.

Dès la fin du conflit, les USA ont entamé aux îles Marshall des essais nucléaires qui se sont poursuivis jusqu'en 1958, entraînant des conséquences géologiques, environnementales et sanitaires considérables...
Cela a commencé en 1946 dans l'atoll de Bikini et là, il y eut encore une 20aine d'essais, en '54, '56, '58. Pendant cette douzaine d'années, les USA procédèrent à près de 200 essais, atmosphériques pour la plupart, sinon terrestres et 3 sous-marins. Plus de la moitié eurent lieu au Nevada tandis qu'une 40aine ont été perpétrés sur l'atoll Enewetak des îles Marshall... Notamment, le 01/11/52, le premier test "réussi" de bombe H.
L'URSS dès 1949, l'Angleterre en '52, la France en '60, la Chine en '64 et d'autres plus tard – que l'on sait ou que l'on ignore – se lancèrent tour à tour dans la course à l'armement nucléaire, frénétiquement dans les premières décennies, pour dépasser 2000 essais. Bien vite on s'inquiéta non seulement de l'aspect militaire et géostratégique mais aussi de l'incidence sur l'environnement et la santé des peuples. Partout des mouvements fleurirent pour dénoncer la monstrueuse aventure, l'utilisation civile de l'énergie nucléaire étant, elle aussi, mise en question.


   Dans le cadre des campagnes anti-nucléaires,
   la chanson
What have they done to the rain ?
   écrite en 1962 par Malvina Reynolds,
  
évoque avec une troublante poésie,
  
le problème des retombées radioactives...
   Ici, interprétée par Marianne Faithfull toute jeune :
  
https://www.youtube.com/watch?v=z98NEVWGi2w
   Merci !

   

« Par son histoire, l'atoll [ Bikini ] symbolise l'entrée dans l'âge nucléaire malgré une image paradoxale de paix et de paradis terrestre. Il s'agit du premier site des Iles Marshall à être inscrit sur la Liste du patrimoine mondial. »  [ Inscription en 2010 / UNESCO = http://whc.unesco.org/fr/list/1339 ]

« C'est un peu l'équivalent de David contre Goliath dans le droit international. D’un côté, les Îles Marshall, 181 kilomètres carrés, 70000 habitants. De l’autre, les Etats-Unis, la Russie, la Chine, la France, la Grande-Bretagne, Israël, l’Inde, le Pakistan et la Corée du nord. Le 24 avril 2014, l’archipel du Pacifique a déposé une série de plaintes devant la Cour internationale de justice accusant tous ces pays de manquer à leurs obligations en matière de désarmement nucléaire. »  [ francinfo:, 19/08/14 = http://geopolis.francetvinfo.fr/bombes-nucleaires-les-iles-marshall-defient-les-grandes-puissances-40279 ]

Aujourd'hui [ automne 2017 ], Donald Trump et Kim Jong-Un seraient-ils en train d'écrire le brouillon d'une nouvelle sinistre histoire ?  Ou peut-on espérer ?...