Histoire

Anachronismes


Au sein des innombrables documents sur papier et virtuels qui traitent de microscopie, se trouvent des anachronismes.
Dans l'attente d'un relevé plus conséquent, en voici trois, dont deux plutôt amusants en ce qu'ils ont d'excessif.
Le dernier, anodin de prime abord, s'accompagne de quelques surprises...

1a.
Les hommages rendus, aux quatre coins du monde, à Robert Koch  pour ses découvertes essentielles et l'ensemble de son œuvre ne se comptent plus,

notamment dans les émissions philatéliques. Par exemple celle-ci, par la poste macédonienne, le 20 octobre 2010, qui célèbre le centenaire du décès du savant.
[ Valeur : 20.00 Denar ( MKD ) ]



L'illustration de cette carte postale est tirée d'une photo de Frank Hancox, publiée en 1897 dans The Illustrated London News.
On y voit Robert Koch à Kimberley, en Afrique du Sud. Il y a séjourné trois mois, à la demande des autorités de la colonie du Cap, pour vaincre une épidémie de "peste bovine" qui tournait à la catasotrophe, décimant les troupeaux au nord du fleuve Orange. Koch ne réussit pas à isoler l'agent de la maladie. [ Pour cause : il s'agit d'un virus, inobservable, au microscope optique en raison de sa taille – à ne pas confondre avec le bacille de la peste humaine découvert par Yersin, à Hong Kong, en 1894. ] Toutefois, il réussit à enrayer le mal grâce à un procédé de vaccination. Cette photo a été abondamment utilisée, redessinée, colorisée...

Sur le timbre apparaît un autre portrait célèbre du savant. Là où les choses deviennent incohérentes, c'est que le microscope représenté à droite est celui de Robert Hooke... qui vécut deux siècles avant Koch !  [ Voir l'introduction historique dans le présent site. ]
Et le cachet qui a servi à l'oblitération – le jour de l'émission – représente lui aussi le microscope de Hooke. Incompréhensible obstination.

L'erreur est d'autant plus absurde que le microscope de Hooke – composé, certes – était moins performant en termes de pouvoir grandissant que les fantastiques petites loupes que Leeuwenhoek se confectionnait à la même époque, tandis que Koch, utilisant entre autres un instrument de fabrication Zeiss, a au contraire été un des premiers bénéficiaires des apports décisifs de Ernst Abbe : un condenseur efficace, l'immersion "homogène", des objectifs à correction apochromatique. [ Cfr commentaires relatifs à la vitrine n°2. ]


Ci dessous, une image évoquant l'épidémie de peste bovine en Afrique du Sud, en 1896 [  source = Wikipédia ].



1b.
On s'étonnera de cette autre émission philatélique,
à Bonn (!), en 1982, pour commémorer le centenaire
de la découverte du bacille de la tuberculose, souvent appelé « BK ».


Vous reconnaîtrez l'illustration...    




Dès son annonce, cet événement majeur de l'histoire
de la santé eut un retentissement international.

La tuberculose était
« la maladie du siècle » et il convient certes de s'en souvenir. [ Koch fut d'ailleurs récompensé par un prix Nobel en 1905. ]





Le portrait du savant utilisé pour cette commémoration est non seulement anachronique mais aussi inexact quant au lieu.







... or cette découverte fut l'aboutissement de huit mois de recherches obstinées, par Koch et ses collaborateurs, dans leur laboratoire de Berlin.








Mais voilà : le BK fut caractérisé par Koch une quinzaine d'années avant son séjour à Kimberley et à des milles de là !


(1c.)

Anachronisme encore, en rapport avec la découverte du BK : 
sur le timbre de 1,00 cedi ghanéen émis en août 1982 [ voir page consacrée à Robert Koch ].


                    2.
                      Pourquoi un microscope jouet illustre-t-il ce feuillet de 2012, en République centrafricaine ?
                    Revêt-il discrètement un sens profond ?  Ou est-il le choix inadéquat d'un graphiste incroyablement naïf ? 
                    En tout cas, cela contraste avec la réalité d'un pays qui depuis des décennies, ne se dépêtre pas de violences dramatiques.



  


                    Quant aux personnages célébrés :
                    -  Clara Barton est la fondatrice de la Croix Rouge américaine en 1881. Elle mourut en 1912, à l'âge de 90 ans.
                       2012 correspond donc au centenaire de son décès.
                    -  Robert Koch, qui posa les fondements techniques de la bactériologie, mourut lui en 1910.
                       Toutefois, en 2012, on fêtait le 130e anniversaire de sa découverte du BK.
                    -  Et Albert Schweitzer ( 1875~1965 ), alors ?  En 1912, il s'est... marié. Soit.
                    -  Par contre, dans la biographie d'Alexander Fleming, on ne relève rien qui justifierait une commémoration en 2012.
                                                                                                             En revanche, c'est l'année du décès d'Ernest Duchesne ( 1874~1912 ).